Site de l'Archidiocèse de BRAZZAVILLE
Accueil > Actualité > La 30e journée mondiale de la jeunesse célébrée sous le signe de la (...)

La 30e journée mondiale de la jeunesse célébrée sous le signe de la paix

Publier le 31 mars 2015

Dimanche 29 mars 2015, la place mariale de la cathédrale Sacré-Cœur a abrité la messe relative à la 30ème J.M.J (Journée mondiale de la jeunesse), concomitamment avec la fête des rameaux. Placée sous le thème : « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » (Mt 5. 8), la 30e J.M.J a rassemblé les jeunes et les adolescents venus des différentes paroisses de l’archidiocèse. Célébrée par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville.

Mgr Anatole Milandou

La messe des rameaux a été concélébrée par un peu plus d’une dizaine de prêtres, pour la plupart des aumôniers en charge de la pastorale de l’enfance et de la jeunesse, parmi lesquels le père Sylvain Vianney Bamana, sm, coordonnateur national de la C.E.P.E.J (Commission épiscopale de la pastorale de l’enfance et de la jeunesse), les abbés Gabriel Massembo, aumônier diocésain chargé de la pastorale de l’enfance et Alexis Tobangui, curé de la cathédrale Sacré-Cœur.

La place mariale a vibré sous le rythme des mélodies de la chorale Daniel Brottier de la paroisse Saint François d’Assise. Rameau en main les jeunes ont participé avec ferveur à la messe comptant pour la célébration de leur trentième journée mondiale. Dans l’assistance, il y avait des autorités publiques comme Mme Émilienne Raoul, ministre des affaires sociales et de l’action humanitaire, M. Illytch Yoka, secrétaire national aux questions religieuses, ainsi que des autorités civiles et militaires.

Plusieurs religieux et religieuses de diverses congrégations, engagés dans la pastorale de l’enfance et de la jeunesse ont aussi participé à cette messe ayant revêtu un cachet spécial, avec ces jeunes et ces enfants venus en grand nombre, vêtus pour certains de tee-shirts frappés du logo de la 30ème J.M.J, avec au verso l’intitulé du thème ladite J.m.j, et pour d’autres, l’uniforme de leurs mouvements d’apostolat respectifs.

Dans l’homélie, Mgr Anatole Milandou a rappelé l’origine des J.M.J : « Depuis 30 ans déjà, grâce au Saint Pape Jean-Paul II, le dimanche des rameaux est devenu, de façon particulière, la journée de la jeunesse. La journée au cours de laquelle les jeunes du monde entier vont à la rencontre du Christ. Ils iront l’accompagner dans leur ville et dans leur pays, afin qu’il soit au milieu de nous et qu’il puisse établir sa paix véritable, au cœur de notre monde ».

Poursuivant sa prédication, le prélat a souligné ainsi la particularité de la royauté du Christ : « Aujourd’hui, Jésus entre dans la ville sainte. Il est monté sur un âne, un petit âne, c’est-à-dire sur l’animal des gens simples et ordinaires de la campagne. Et en plus, sur un âne qui ne lui appartenait pas et qu’il avait emprunté pour la circonstance. Il n’arrive pas sur un magnifique char royal, ni à cheval comme les grands de ce monde, mais sur un âne emprunté. (…) En entrant à Jérusalem, Jésus veut nous révéler qu’il est le roi des pauvres. Un pauvre parmi les pauvres et pour les pauvres ». Il a aussi évoqué la signification que revêt le dimanche des rameaux, notamment son étroite relation avec la paix. S’adressant aux jeunes et enfants, Mgr Anatole Milandou a déclaré, avant de leur souhaiter une joyeuse fête pascale : « A partir de votre oui dans l’Église, vous deviendrez de nouvelles semences dans l’Église et dans la société. Vous les jeunes, que la volonté de Dieu reste notre plus grand bonheur ».

Intervenant à la fin de la messe, après le mot de remerciements de l’abbé Gabriel Massembo, Mgr Anatole Milandou a réitéré les remerciements de l’aumônier diocésain chargé de la pastorale de l’enfance et de la jeunesse, en soulignant l’importance d’encadrer la jeunesse, tout en rappelant qu’il a été lui-même encadreur de la jeunesse. A l’issue de cette 30e J.M.J, les jeunes chrétiens sont appelés à promouvoir la paix.

Cette année, après la messe célébrée place Saint-Pierre, le dimanche des rameaux, le Pape François a adressé, lors de l’angélus, un salut spécial aux jeunes : « Chers jeunes, je vous exhorte à poursuivre votre chemin, que ce soit dans les diocèses ou dans le pèlerinage à travers les continents, qui vous portera l’an prochain à Cracovie, patrie de Saint Jean-Paul II, initiateur des Journées mondiales de la jeunesse ». En effet, les prochaines J.M.J auront lieu à Cracovie, en Pologne, du 25 juillet au 1er août 2016, sous le thème : « Bienheureux les miséricordieux, car ils trouveront la miséricorde » (Matthieu, 5,7). Espérons que l’Église du Congo prépare sa jeunesse à marquer sa présence, à cette grande rencontre de 2016, en Pologne, année où se tient au Congo, un rendez-vous électoral qui ne manque pas de susciter une certaine inquiétude, quant à la nécessité de la sauvegarde de la paix et de l’unité nationale.

Gislain Wilfrid BOUMBA

 
Homélie de Monseigneur Anatole Milandou à l’occasion de la XXXème journée mondiale de la jeunesse (JMJj)
 


 

  Haut de page