Site de l'Archidiocèse de BRAZZAVILLE

Lectures du jour

Saint du jour


 

Reine de la Paix et
de la Réconciliation



            

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

ARCHIDIOCÈSE DE BRAZZAVILLE

Messe chrismale : « Il est important que les prêtres soient remarquables dans leur agir et leur être »

vendredi 21 avril 2017

Jeudi 13 avril 2017, l’archidiocèse a organisé en la cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, la traditionnelle messe chrismale, en souvenir de la sainte cène, le dernier repas que Jésus prit avec ses disciples au cours duquel le Christ institua l’eucharistie. Au cours de cette messe considérée à juste titre comme la fête du clergé, qui a renouvelé ses promesses sacerdotales, l’archevêque a béni les huiles Saintes.

Les prêtres concélébrant en procession d’entrée à la messe.

Célébrée par Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville, la messe a été concélébrée par Mgr Francisco Escalante Molina, nonce apostolique au Congo et au Gabon, et une centaine de prêtres œuvrant pour la quasi-totalité dans l’archidiocèse de Brazzaville.

Plusieurs religieux, religieuses de diverses congrégations ainsi que de nombreux laïcs vêtus pour certains de l’uniforme de leur mouvement d’apostolat respectif ont été comptés parmi les participants à la messe animée par Les chœurs des Grands séminaristes et diocésain Les amis du Grégorien.

Au début de la messe, l’archevêque après avoir circonscrit l’événement du jour en ce qu’il constitue la fête du clergé, a mis l’accent sur l’unité et la solidarité qui doivent régner au sein du clergé. Car, Brazzaville a la particularité d’accueillir des prêtres de diverses origines qui peuvent y séjourner pour diverses raisons : mission d’études, mission pastorale, etc.

Dans son homélie, Mgr Anatole Milandou s’est appesanti sur un extrait du livre d’Esaïe : « Qui les verra reconnaîtra la descendance du Seigneur ». Dans cette foulée, l’archevêque de Brazzaville a affirmé qu’il est important que les prêtres soient remarquables dans leur agir et leur être. Partant, il a exhorté les prêtres à prendre soin du troupeau de Dieu qui leur est confié. S’inspirant du Pape Paul VI, qui disait que notre monde a beaucoup plus besoin de témoins que de maîtres, Mgr Anatole Milandou a martelé sur le contenu du témoignage qu’un prêtre doit fournir auprès de sa communauté. Ce faisant, le célébrant a, de nouveau exhorté les prêtres, à donner un bon témoignage dans leur milieu de vie respectif, suscitant ainsi une atmosphère favorable à l’éclosion des vocations tant sacerdotales que religieuses.

Après l’homélie, les prêtres ont renouvelé leurs promesses sacerdotales, et l’archevêque a béni les huiles Saintes destinées à divers usages au sein de l’Église.

Vers la fin de la messe, Mgr Anatole Milandou a annoncé le décès de M. Dominique Mpassi, ancien secrétaire général de Caritas Brazzaville, survenu en France. Tout en remerciant les participants à la messe, notamment le nonce apostolique, les prêtres et tous les chrétiens, l’archevêque a souhaité bonne fête aux prêtres et un saint triduum pascal à tous et à chacun.

Gislain Wilfrid BOUMBA

 

Haut de page