mardi 16 octobre 2018

Lectures du jour

Saint du jour


 

Reine de la Paix et
de la Réconciliation



            

            

Biopgaphie Mgr Théophile MBEMBA

Publier le 23 juillet 2018

Année Monseigneur Théophile MBÉMBA
14 Juin 2010 – 14 Juin 2011.
 
Biographie

 
Monseigneur Théophile MBÉMBA , de vénérée mémoire, est décédé le 14 Juin 1971. Aujourd’hui, 40 ans après sa disparition, nous nous penchons sur l’illustre pasteur, dont nous allons suivre, toute une année, le cheminement de vie.

Né le 06 mai 1917 au village de Mpiaka près de la Mfilou, aux environs de l’actuelle sous-préfecture de Brazzaville, Monseigneur Théophile Mbemba est fils de Joseph Bounkazi et de Marie Malounga, chrétiennement décédés. Neuf enfants sont nés de l’union : 6 garçons et 3 filles, tous actuellement trépassés.

Engagé au service de la Mission de Kindamba comme maître d’école, l’un des aînés y emmena son jeune frère Théophile qui reçut le baptême à l’âge de 7 ans, en 1925.

Revenu à Brazzaville avec son frère, en 1927, le jeune Mbemba suivit les classes de l’Ecole Jeanne d’Arc, puis demanda à devenir prêtre. Il fut admis au Petit Séminaire en 1930 : ils étaient 9 pour la promotion de cette année-là ; 2 sont parvenus au sacerdoce, lui et Fulbert YOULOU.

En 1934, il est envoyé à Akono (Cameroun) pour poursuivre ses études secondaires.

De 1936 à 1945, il sera à Libreville au Séminaire Saint –Jean pour les études théologiques qu’il achèvera à Brazzaville.

Ordonné prêtre le 09 juin 1946, avec les Abbés : Fulbert Youlou, Louis Loubassou, Benoît Gassongo et Raphaël Dangue, l’Abbé Théophile Mbemba commence sa carrière sacerdotale :

De 1946 à 1947, comme professeur de cinquième au Petit-Séminaire de Mbamou ;

De 1947 à 1949, comme vicaire à Linzolo, puis à la Mission de Voka où il demeurera jusqu’en 1956.

Pour le compte cette Mission, Monsieur l’Abbé Théophile Mbemba a eu en particulier la charge du secteur scolaire et des environs de Mbanza–Nganga. Il y a fait un travail très fructueux et universellement apprécié : ses successeurs n’ont eu qu’à conduire ce secteur de la Mission à son terme normal : la fondation d’une paroisse à Mbanza–Nganga, ce qui fut fait.

En 1956, Monseigneur Michel Bernard l’appelle à Brazzaville et lui confie la lourde charge de curé de la principale paroisse de Bacongo : Notre Dame du Rosaire. Il assume cette charge avec son aménité proverbiale, aidé par deux missionnaires français. A Brazzaville, il est le premier curé à lancer le conseil paroissial.

En 1958, au moment de la création des doyennés, il est nommé curé-doyen du territoire de la sous-préfecture de Brazzaville.

En 1960, Monseigneur Michel Bernard le nomme Vicaire Général. Il est responsable de la fraternité du diocèse de Brazzaville de l’union sacerdotale qui groupe un certain nombre de prêtres s’inspirant de la spiritualité du Père de Foucauld.

Sur la demande instante de Monseigneur Michel Bernard, le Saint Père nomme Monsieur le Vicaire Général Théophile Mbemba, coadjuteur de Brazzaville, le 02 décembre 1961, avec le titre d’évêque de Tubia.

Il est sacré évêque de Brazzaville, le 11 février 1962, par Monseigneur Michel Bernard.

Nommé Archevêque de Brazzaville, le 23 Juin 1964, il est intronisé le 7 février 1965, par Monseigneur BELLOTI, Délégué Apostolique.

Dieu l’a rappelé à lui, le 14 Juin 1971

Sa fiche de baptême dit :

Nom : MBEMBA
Prénom : Théophile
Né le : 6 mai 1917
Père : Bounkazi Joseph
Mère : Malounga Marie
Village : Bivouavouala (Mpiaka)
Baptême, le : 13 juin 1925 A la Mission Saint Théophile de Kindamba.
Parrain : Mabela Louis
Eucharistie, le : 2 mai 1926.
Confirmation, le : 30 juin 1926.
Diacre, le : 1er janvier 1946.
Prêtre, le : 9 juin 1946 (en la fête de Pentecôte).
Évêque coadjuteur de Brazzaville, le : 11 novembre 1961.
Sacre, le : 11 février 1962.
Archevêque de Brazzaville, le : 23 juin 1964,
Intronisé, le : 7 février 1965.

 


  Haut de page