mardi 13 novembre 2018

Lectures du jour

Saint du jour


 

Reine de la Paix et
de la Réconciliation



            

            

Allocution d’ouverture de la Session pastorale précédant l’ouverture officielle de l’Année pastorale 2018-2019

Publier le 4 octobre 2018

Chers Frères et Sœurs,

Nous voici réunis, pour notre traditionnelle Session pastorale précédant l’ouverture officielle de l’Année pastorale. Le thème de cette année est ainsi libellé : «  Combattons les anti-valeurs au sein de notre Église locale  ».

Si l’année passée, nous avons ciblé nos milieux de vie pour y déceler les déviances contre lesquelles il fallait lutter par l’annonce de l’Évangile, cette année par contre, toujours dans la même dynamique, nous fixerons notre regard sur notre Église locale, c’est-à-dire sur notre Archidiocèse. Car la charité bien ordonnée commence par soi-même , dit l’adage.

Notre travail pastoral va comprendre deux mouvements étroitement liés. A la lumière de la Parole de Dieu, de l’enseignement du Magistère de l’Église et des lois ecclésiastiques, d’abord relever les anti-valeurs qui s’y vivent ; après fixer les actions concrètes et efficaces pour les combattre.

En effet, dans ce genre de réflexion, il y a deux dangers qu’il faut éviter. Le premier est de penser que nous allons inventer les armes pour combattre ces anti-valeurs. Ces armes, nous les avons déjà. Il s’agit de notre foi en Dieu Un et Trine, les statuts et règlement et intérieur qui sont en vigueur dans notre diocèse, les lettres circulaires et pastorales qui indiquent le mode de fonctionnement de nos services diocésains. Le deuxième danger est de croire qu’il y aura des experts venant d’ailleurs pour faire ce travail à notre place. C’est nous qui pratiquons, favorisons et encourageons ces anti-valeurs. C’est à nous aussi de prendre, en toute responsabilité, la décision et l’engagement de les combattre.

Par rapport à ces deux dangers, nous remarquerons qu’il n’y aura pas de communication théologique magistrale comme dans les sessions précédentes. Le premier jour, seront présentées les différentes anti-valeurs qu’on remarque dans notre Diocèse. Pendant le deuxième jour, chaque sujet pastoral de notre Église locale, en ateliers, identifiera les déviances en son sein et indiquera les actions concrètes choisies pour les combattre. Les points d’informations que nous écouterons le troisième jour, nous feront découvrir le mode fonctionnement de certains services diocésains et seront invités à nous impliquer pour le bon déroulement de leurs activités au cours de cette nouvelle année pastorale.

Nous découvrons bel et bien qu’à travers l’exploitation du thème de cette nouvelle année, nous sommes tous invités à une conversion sincère et profonde. Nous devrons montrer que nous aimons Jésus-Christ et l’Église qui est son Corps. Les exemples que nous laissent Nosseigneurs Théophile Mbemba et Barthélémy Batantou, sans oublier le Cardinal Émile Biayenda et Monseigneur Rock Auguste Nkounkou sur la manière d’aimer le Christ et l’Église pourront nous édifier à cet effet.

Je souhaite à tous un bon travail. Sur ce, je déclare ouverte la Session pastorale précédant l’ouverture officielle de l’Année pastorale 2018-2019.

Mardi 02 Octobre 2018

 

Monseigneur Anatole MILANDOU,
Archevêque de Brazzaville

 


  Haut de page