Lectures du jour

Saint du jour


 

Reine de la Paix et
de la Réconciliation



            

avril 2018 :

mars 2018 | mai 2018

ARCHIDIOCÈSE DE BRAZZAVILLE

MESSE CHRISMALE

vendredi 30 mars 2018

Depuis lundi 26 mars 2018, l’Église est entrée dans la semaine sainte. Une semaine durant laquelle, les chrétiens vivent de « près » les mystères de leur rédemption : de l’institution de l’Eucharistie, en passant par la Passion et la Mort du Seigneur, jusqu’à la résurrection.

C’est donc la grande semaine de la foi chrétienne ; laquelle est marquée par le « Tridum » pascal : Jeudi –vendredi-samedi saints. Or au jour du Jeudi saint, l’Église fait également mémoire de la fête du sacerdoce. C’est pourquoi, dans l’Archidiocèse de Brazzaville, cette fête est vécue avec beaucoup de joie et de fraternité. Car pour chacun des « presbytes », elle constitue un rappel de leurs premiers pas dans la suite du Christ, prêtre par excellence, comme prêtre.

C’est dans ce sens qu’en la date du Jeudi 29 mars 2018, Monseigneur Anatole MILANDOU, Archevêque de Brazzaville, a célébré, en l’Église Cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, la messe dite Chrismale, pour mieux commémorer cet événement. Et le point culminant de cette messe, a été la rénovation des promesses sacerdotales des prêtres à l’endroit de leur Évêque. Tous ont réitéré leur « oui » à l’œuvre de Dieu dans le monde, par l’Église ; mais aussi à leur « évêque » ainsi qu’à tous ses successeurs.

Par ailleurs, il sied de signaler que, durant cette messe qui se trouvait rehaussée par la présence du Nonce Apostolique du Congo et du Gabon, des huiles ont été bénies par l’Archevêque de Brazzaville pour le compte de l’année 2018. Il s’agissait des huiles, de saint crème(SC), des malades (OI) et des catéchumènes (OS). Des huiles qui sont nécessaires, d’un côté, pour l’une des trois fonctions du prêtre : sanctifier ; et de l’autre, pour la célébration des sacrements de baptême ; de confirmation et de l’ordre dans ses trois degrés : diaconat ; presbytérat et épiscopat. Et de l’autre encore, la consécration des autels, etc.

A la fin de la messe, dans le cadre de leur fraternité, les prêtres ont partagé, autours de leur Évêque, un repas dans la nouvelle salle polyvalente de l’Archevêché.

Michel KIMBOUANI,
stagiaire Pré-diaconal

 

Haut de page