dimanche 22 juillet 2018

Lectures du jour

Saint du jour


 

Reine de la Paix et
de la Réconciliation



            

            

CÉLÉBRATION DE LA SAINTE CÈNE AU CARMEL

vendredi 30 mars 2018

Dans la soirée du Jeudi 29 mars 2018, Monseigneur Anatole Milandou a célébré, dans la chapelle des sœurs carmélites de Kinsoundi, la sainte cène du Seigneur. Monseigneur, en compagnie de l’équipe des formateurs du moyen Séminaire Saint Jean de Kinsoundi, ne faisait que réécrire dans la durée, en quelque sorte, la tradition qui consiste à passer le Jeudi saint, dans ce « haut lieu » de spiritualité monastique. Ce, au bonheur des sœurs carmélites et des fidèles du quartier qui partagent depuis quelques années, cette chaleur spirituelle.

Dans son homélie, l’Archevêque de Brazzaville a souligné le point d’ancrage du Jeudi saint. Un point d’ancrage placé dans le mémorial eucharistique : « Prenez et mangez, car ceci est mon corps » ; « prenez et buvez, car ceci est mon sang ». Pour l’Archevêque ces paroles nous sont familières certes ; mais, le principal, dans la nuit du Jeudi saint, est de scruter la résonance spirituelle qu’elles peuvent avoir dans l’aujourd’hui de notre foi. Aussi, a-t-il insisté sur deux verbes, aimer et servir, conformément à l’évangile de Jean lu à l’occasion. Une insistance très majuscule dans un monde où la « charge » est considérée aussi bien dans la Cité que dans l’Église comme des lieux d’écrasement et d’asservissement pour les autres. L’acte de Jésus de laver les pieds de ses disciples, soulignait l’Archevêque, est une vraie catharsis pour nous aujourd’hui, hommes et femmes d’église ; de la cité et des familles, afin que notre être et notre avoir, soient des lieux tenants de la charité et de service mutuels.

C’est autour de 19h40min que Monseigneur l’Archevêque, après une collation avec les prêtres formateurs de saint Jean et les sœurs, quittait le carmel pour son archevêché.

Michel KIMBOUANI,
stagiaire Pré-diaconal

 


  Haut de page